Sélectionner une page

NEW

“Askip les noirs savent danser! »

Un son de Magic System ou de Tekno passe en soirée et là c’est le drame. Tous les regards de mes potes se posent sur moi. Évidemment je suis métisse donc “j’ai le rythme dans la peau”. Qui d’autres mieux que moi pourrais danser sur ce genre de rythme « exotique » ?...

Asma : témoignage d’une franco-comorienne

Peux-tu te présenter rapidement ?Je m’appelle Asma* et j’ai 23 ans. Je suis originaire de Lyon mais j’ai été amenée à bouger pour mes études entre Grenoble, le Royaume-Uni, et Paris. J’ai terminé mon Master il y a quelques mois et j’ai eu la chance d’être...

Being an actress in LA – Furtuna Aliu Interview

Hello Furtuna, Thank you for taking this interview.1 - Can you briefly introduce yourself ?My name is Furtuna Aliu, I’m 19 years old and I come from Kosovo. A new country located in the south east of Europe. I recently moved to Los Angeles, California to...

Pro Black are not Anti White !

Aujourd'hui, découvrez l'opinion de Cindy sur la question des divisions raciales. 'Pro Black are not Anti white' ou encore - Etre pour la cause noire, ne veut pas dire "contre les blancs" ! On vous en dit plus dans la vidéo.

Green book : sur les routes du sud de Peter Farrelly

©droits réservésGreen Book, réalisé par Peter Farrelly, est sans doute le film le plus controversé depuis la 91e cérémonie des oscars du 24 février dernier. En effet, beaucoup ne comprennent pas l’engouement pour ce long-métrage qui lui a permis de...

Melie Tiacoh, entre mannequinat et détermination

1) Peux-tu nous faire une présentation brève de toi? Je suis née à Paris et ai grandi à Abidjan. Je suis issue d’une famille très cosmopolite au sein de laquelle j’ai appris la tolérance et dont je ressors riche culturellement parlant. J’ai vécu dans 5 pays différents...

Les termes que j’ai décidé de bannir de mon langage

Oui oui, vous avez bien lu... Aujourd'hui, Cindy nous présente les termes qu'elle a décidé de bannir de son langage ainsi que les termes qu'elle trouve stéréotypés.Nous vous proposons un nouveau format ! Des vidéos d’opinions où nous pourrons partager...

Rencontre avec Alphée Adimi, CEO de Visiter l’Afrique

Interview Exclusif avec la simpathique Alphée Adimi ! Nous avons eu l'occasion de la rencontrer lors du Salon du Livre de Paris où, Alphée Adimi et ses collaborateurs de Visiter l'Afrique faisaient la présentation de leur ouvrage « They call it Africa, we...

Au nom de l’amour !

Introduction : Le monde entier célèbre l’amour aujourd’hui, la rédaction de Ayika’a revient sur ses couples, ses artistes, ses sportifs qui tout simplement nous inspire l’amour. Parce que l’amour est partout, c’est le moteur de nos cœurs, de notre vie et...

Adoptée, la revanche qu’elle prend sur la vie

C'est très jeune qu'elle a dût faire face à cette réalité : l'adoption Dans ce témoignage, découvrez l'histoire d'Affelya. Belle, intelligente et courageuse, elle a sût en tirer profit afin de se (re)construire...Et elle à accepté de nous raconter cette partie de son...

L’Afrique des idées reçues

 

“Tu parles africain?”, “Est-ce que vous dormez dans des arbres ou des cases”? “Tu allais à l’école à dos d’éléphant là bas en Afrique?”, comme de nombreuses autres personnes, j’ai eu à répondre à ce genre de questions, et cela plus d’une fois. J’ai donc trouvé utile d’essayer d’éclairer quelques personnes au sujet de l’Afrique; du moins, d’essayer à mon échelle. Voici donc quelques questions et réponses, afin je l’espère d’en sortir plus d’un de l’ignorance.

J’ai commencé la rédaction de cet article après être tombée sur un tweet plus qu’interpellant. Il s’agissait d’un tweet de Justine Sacco, Pr directrice de InterActiveCorp. Avant de partir en voyage en Afrique du Sud, celle-ci avait tweeté :

“Going to Africa. Hope I don’t get AIDS. Just kidding. I’m white!”

Ce qui veut dire: “Je vais en Afrique. J’espère que je n’attraperai pas le SIDA! Je blague. Je suis blanche!”

Ce tweet a provoqué l’indignation de nombreux internautes à travers le monde, cela ayant mené à son licenciement. Cela témoigne cependant bien d’une idée reçue consistant à croire que tout le monde en Afrique est séropositif, que “tous les noirs (ou la plupart) ont le Sida” ou de manière générale, que tout le monde en Afrique est malade, touché par toutes sortes de virus, qu’il s’agisse du VIH ou d’Ebola par exemple.  Il y a quelques années de cela, lors de la crise du virus Ebola, les journaux du monde entier représentaient l’Afrique entière comme une terre à risque, et que le simple fait d’y voyager était une prise de risque. Les faits réels rapportent que sur toute l’Afrique, 3 pays rapportaient des cas de maladie en 2015, il s’agit du Libéria, de la Guinée, et de la Sierra Léone. Bien que le problème soit bien réel, l’hystérie a poussé à mettre toute l’Afrique dans le même panier, comme très souvent, concernant bien des sujets. Inutile de préciser que cette question: “Tu parles africain?” montre bien le problème de conception qui existe concernant par rapport à ce continent, qui n’est pas un pays. J’ai donc expliqué à plusieurs personnes il y a quelques années, qu’il n’était pas utile d’annuler leur voyage en Afrique du sud parce qu’une épidémie touche le Libéria… Je pourrais également lier cela à d’autres types de conversations menant à ce genre de question: “Oh, tu as vécu en Côte d’Ivoire? Je connais un Carl qui vivait au Gabon, tu le connais?”

“En Afrique, il fait toujours très chaud, très sec et aride toute l’année”

Quelques faits pour détruire très vite cette idée reçue, même si certaines régions sont particulièrement chaudes et arides :

  • Il neige en Afrique, faites un tour au Maroc ou en Tanzanie
  • Encore une fois, l’Afrique est un continent, et non un pays, on observe des variations de température en fonction des pays, la température sera différente en Afrique de l’ouest et en Afrique de l’est, ou du nord…
  • Il peut faire très froid dans le désert. Eh oui, comme en Californie, qui se trouve pour une grande part dans le désert (vous le saviez?) les températures peuvent descendre énormément, notamment pendant la nuit, ou pendant certaines périodes de l’année.

Tanzanie

Tanzanie

“Il n’y a pas d’industrie de l’art en Afrique”, il n’y a qu’à s’intéresser aux interviews et aux réalisations d’Ayika’a pour comprendre que ce n’est pas vrai. Aussi un fait a attiré mon attention au cours de mes recherches, chaque année, beaucoup plus de films sont créés par l’industrie cinématographique Nigériane “Nollywood” qu’à Hollywood. De quoi réfléchir non? Elle est la deuxième source d’emploi du pays et emploie plus d’un million de personnes, aussi, l’industrie génère 590 millions de dollars par ans, le président Nigérian l’avait désignée comme “une lueur d’espoir” lors d’une apparition publique. Il avait ajouté recevoir de nombreuses questions au sujet de Nollywood lors de ses multiples voyages. Pour les intéressés, l’un des films Nollywoodiens les plus connus, ayant gagné une notoriété internationale est “Osuofia in London”, un film faisant la satire des différences culturelles britanniques et nigérianes, cinéphiles, à vous !

 

“L’Afrique vit au dépend des aides et dons des ONG et pays occidentaux” ou “Les africains ne font rien pour s’aider entre eux”.

Je nous épargnerai ici le débat consistant à dire que ces ONG et pays ne font que rendre à l’Afrique ce qu’ils lui volent en matière première, je pense ne pas avoir les informations et argument nécessaires pour m’engager sur cette route. Mais afin de mettre tout le monde d’accord, voilà un fait qui devrait répondre à la question assez rapidement: En 2010, les africains vivants en dehors du continent on envoyé en Afrique un total de 51,8 Milliards de dollars, soit 9 milliards de plus que toutes le ONGs et organisations internationales et mondiales réunies qui ont envoyé 43 milliards de dollars.  

“C’est un endroit où les hommes et les animaux sauvages vivent ensemble en liberté”

À la suite d’un match de foot entre les états unis et le Ghana en 2013, la compagnie Américaine Aérienne Delta avait tweeté cette image pour représenter les résultats du match. Très vite, de nombreux internautes les ont informés qu’il n’était pas approprié de représenter le Ghana par une girafe en liberté, cet animal n’étant ni l’emblème du pays ni de l’équipe… Il s’agit juste d’un tweet posté sans aucune recherche ou réflexion préalable. Moi même ayant vécu en Afrique et été de nombreuses fois au Ghana, j’ai vu pour la première fois une girafe, en France dans un zoo à Lyon, ironique non? Il y a évidemment une faune magnifique en Afrique et plein d’animaux sauvages et d’espèces plus intéressantes les unes que les autres à découvrir. Mais il est important de comprendre que les villes et la savane, ce n’est pas la même chose. Il y a en Europe et dans tous les continents de grandes étendues telles que des forêts ou des jungles, on ne prétend pourtant pas que les habitants de ces continents vivent au milieu d’animaux dans des forêts… C’est la même chose en Afrique, non les girafes et éléphants ne se baladent pas en pleine ville en liberté.

Une savane

Une savane

                                         

Ville d'Abidjan

Ville d’Abidjan

 

 

 

“Le colonialisme a au moins apporté des écoles aux africains”

J’ai découvert à ma grande surprise que nombreuses sont aujourd’hui encore les personnes qui pensent que l’histoire de l’Afrique commence à l’ère du colonialisme… Eh bien au cours du XII siècle, lorsque les prestigieuses universités de Cambridge et Oxford en étaient encore à leur genèse, il y avait déjà au Mali 3 grandes universités ainsi que plus de 180 écoles coraniques. Non, les colons n’ont pas inventé l’école.

Cet article n’avait pas pour but de peindre l’Afrique comme un continent complètement étranger aux problèmes ou faits que j’ai cités, tels que le sida par exemple, le but est bien de dire et d’expliquer qu’il n’y a pas QUE cela, et que ces problèmes ne qualifient pas l’Afrique. On croise chaque jour en Europe en Amérique et dans tous les continents des personnes sans domicile fixe, ce qui ne nous permet pas pour autant de  définir ces continents et pays en se basant sur cela. Il s’agit là de casser les idées reçues et irréfléchies qui mènent à une conception erronée du continent.

Maud Gerard

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This