Sélectionner une page

NEW

“Askip les noirs savent danser! »

Un son de Magic System ou de Tekno passe en soirée et là c’est le drame. Tous les regards de mes potes se posent sur moi. Évidemment je suis métisse donc “j’ai le rythme dans la peau”. Qui d’autres mieux que moi pourrais danser sur ce genre de rythme « exotique » ?...

Asma : témoignage d’une franco-comorienne

Peux-tu te présenter rapidement ?Je m’appelle Asma* et j’ai 23 ans. Je suis originaire de Lyon mais j’ai été amenée à bouger pour mes études entre Grenoble, le Royaume-Uni, et Paris. J’ai terminé mon Master il y a quelques mois et j’ai eu la chance d’être...

Being an actress in LA – Furtuna Aliu Interview

Hello Furtuna, Thank you for taking this interview.1 - Can you briefly introduce yourself ?My name is Furtuna Aliu, I’m 19 years old and I come from Kosovo. A new country located in the south east of Europe. I recently moved to Los Angeles, California to...

Pro Black are not Anti White !

Aujourd'hui, découvrez l'opinion de Cindy sur la question des divisions raciales. 'Pro Black are not Anti white' ou encore - Etre pour la cause noire, ne veut pas dire "contre les blancs" ! On vous en dit plus dans la vidéo.

Green book : sur les routes du sud de Peter Farrelly

©droits réservésGreen Book, réalisé par Peter Farrelly, est sans doute le film le plus controversé depuis la 91e cérémonie des oscars du 24 février dernier. En effet, beaucoup ne comprennent pas l’engouement pour ce long-métrage qui lui a permis de...

Melie Tiacoh, entre mannequinat et détermination

1) Peux-tu nous faire une présentation brève de toi? Je suis née à Paris et ai grandi à Abidjan. Je suis issue d’une famille très cosmopolite au sein de laquelle j’ai appris la tolérance et dont je ressors riche culturellement parlant. J’ai vécu dans 5 pays différents...

Les termes que j’ai décidé de bannir de mon langage

Oui oui, vous avez bien lu... Aujourd'hui, Cindy nous présente les termes qu'elle a décidé de bannir de son langage ainsi que les termes qu'elle trouve stéréotypés.Nous vous proposons un nouveau format ! Des vidéos d’opinions où nous pourrons partager...

Rencontre avec Alphée Adimi, CEO de Visiter l’Afrique

Interview Exclusif avec la simpathique Alphée Adimi ! Nous avons eu l'occasion de la rencontrer lors du Salon du Livre de Paris où, Alphée Adimi et ses collaborateurs de Visiter l'Afrique faisaient la présentation de leur ouvrage « They call it Africa, we...

Au nom de l’amour !

Introduction : Le monde entier célèbre l’amour aujourd’hui, la rédaction de Ayika’a revient sur ses couples, ses artistes, ses sportifs qui tout simplement nous inspire l’amour. Parce que l’amour est partout, c’est le moteur de nos cœurs, de notre vie et...

Adoptée, la revanche qu’elle prend sur la vie

C'est très jeune qu'elle a dût faire face à cette réalité : l'adoption Dans ce témoignage, découvrez l'histoire d'Affelya. Belle, intelligente et courageuse, elle a sût en tirer profit afin de se (re)construire...Et elle à accepté de nous raconter cette partie de son...

Découvrez qui est Jérôme JACK

Jérôme Jack - Photographe

Prendre en photo des mannequins professionnels et des modèles amateur est une mission très délicate. Je ne pouvais donc pas aborder le sujet de la même manière. Les mannequins sont habitués à poser devant un objectif. Les autres filles elles, doivent être suffisamment misent à l’aise pour faire ressortir le potentiel que l’on a décelé en elles ! C’était fun ! – Jérôme Jack

Qui est-tu Jérôme Jack ?

Hello, je m’appelle Jérôme Jack et je suis photographe autodidacte.

J’ai dès 2008 mêlé ma passion à mes études supérieures de graphiste 3D en photographiant mon entourage. Passionné de mode, je travaille depuis plusieurs années avec des créateurs comme Nash Prints It, Danhomé, By Natalia, etc.

J’ai dans ce cadre couvert de nombreux défilés de mode et immortalisé sur papier glacé plusieurs évènements culturels à Paris comme les Fashion Week ou les concerts de musique. La passion est devenue métier et mes différentes rencontres artistiques et professionnelles qualifient mon style de « lumineux et artistique ».

Après quelques années d’expérience, j’ai mis sur pied ma propre structure et quitté mon travail chez Vente Privée. Depuis ce jour, je vis une succession d’aventures plus palpitantes les unes que les autres alors je vous propose de rentrer dans une partie de mon univers avec Ayika’a.

J’ai trouvé la cause noble

Pourquoi as-tu rejoins ce projet ?

J’ai rejoint le projet AYIKA’A tout simplement parce que j’ai trouvé la cause noble. La femme noire et la femme métisse n’est pas représentée telle qu’elle le devrait en France et en Europe. J’ai l’impression que dans notre pays, il y a toujours ce malaise lorsqu’on parle d’un noir ou d’un arabe.

On utilise des termes américanisé (black) ou « verlan » (rebeu) comme si dire noir ou arabe est une
insulte. De la même façon, mettre un noir ou un arabe dans une pub ou autre est presque déjà un parti pris. Prenons l’exemple des Etats-Unis ; malgré ce racisme omniprésent, toutes les communautés sont représentées !

Ce projet parle des femmes noires et métisses dans le monde de la mode mais nous aurions, si nous avions été concernés, tout aussi bien pu parler de l’homophobie dans certains pays mais ne vous méprenez pas ; nous constatons qu’il y a du progrès mais espérons seulement que ce ne soit pas juste un phénomène qui sera oublié d’ici quelques saisons. Le monde est une diversité alors profitons-en.

Qu’est-ce que Ayika’a t’a apporté ?

Ce projet m’a, d’une part permis de travaillé à nouveau avec des modèles amateurs (rires) mais d’autre part, étant moi-même pris dans la spirale du monde de la mode, je ne travaillais pas avec suffisamment de mannequins noirs en général.

Alors j’ai moi-même pu découvrir qu’il y a des mannequins noirs et métis (dans le vrai sens du terme) qui ont énormément de charisme malgré leur petite taille ou encore leurs petites imperfections qui sont d’ailleurs les éléments les plus intéressants chez un mannequin.

Prendre en photo la perfection est d’un ennui sans fin ! Il y a Photoshop pour ça ! Faites un tour du monde et tout ce que vous prendrez en photo, ce sont plutôt les éléments qui ont du vécu ! Pas la première femme avec une plastique parfaite !

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer