Sélectionner une page

NEW

Rythme & Vibes depuis les Caraïbes!

Zouk, Compas, Reggae, Dancehall… Tant de styles musicaux provenant de ces territoires et dont nous avons essayé de faire un panorama dans notre second article sur la culture créole. Aujourd’hui, nous souhaitons revenir sur trois d’entre eux : Le zouk, le compas et le...

Foodles avec Marielle !

Foodles & Cie démarre avec Marielle ! Premier épisode de Foodles & Cie, nouvelle rubrique dédiée à la gastronomie et aux musiques du monde chez Ayika'a. On parle de bons petits plats ce soir... Bon appétit ! Les plats de Marielle : 

Culture créole : ce que l’on sait aujourd’hui de ces territoires

Petit topo de l’Histoire... Ce que l’on sait aujourd’hui de ces territoires, c’est qu’ils regorgent d’histoires. Des histoires toutes aussi poignantes les unes que les autres, mais des histoires qui, lorsque l’on regarde de plus près, nous permettent de comprendre la...

L’identité de la femme créole

Pour notre premier article de come back, nous vous proposons une interview autour de la question de l'identité créole. On entends beaucoup de clichés et de stéréotypes autour de ces personnes mais qui sont-ils vraiment ? Marielle, Valentine, Stacy et David partagent...

L’interview de Floriette Baty NSONDE

Tu es qui toi ?Je me présente, moi c’est Floriette, enchantée ! Jeune créative faisant partie du pôle community management de la nouvelle version d’Ayika’a. Du haut de mes 21 ans, je suis issue d’un cursus créatif dans une école de communication parisienne. Si je...

L’interview de Aurélie KOUMAN

Bonjour à tou·te·s. Je suis Aurélie Kouman, j’ai 24 ans et j’occupe le poste de Community Manager au sein de l’association Ayika’a. Diplômée en journalisme, je suis actuellement en double licence d’Histoire et Sociologie. Mon rôle au sein de l’association est...

L’interview de Cindy BABIN

Je suis Cindy Babin,  présidente et visionnaire de l'association Ayika'a. Je suis d'origine Franco-Ivoirienne et j'ai toujours grandit et baigner au cœur même de cette double culture. Dans la vie je suis mannequin professionnel en agence et c'est  de la qu'est née la...

L’interview de Franklyn KWAKYE

Qui es-tu ?Bonjour, je m’appelle Franklyn et je suis originaire du département de l’Aube. Je suis à la fois consultant en cyber sécurité et photographe de fashion et wedding. Mon style photographique se construit principalement autour des concepts de l’amour, la...

“Askip les noirs savent danser! »

Un son de Magic System ou de Tekno passe en soirée et là c’est le drame. Tous les regards de mes potes se posent sur moi. Évidemment je suis métisse donc “j’ai le rythme dans la peau”. Qui d’autres mieux que moi pourrais danser sur ce genre de rythme « exotique » ?...

Asma : témoignage d’une franco-comorienne

Peux-tu te présenter rapidement ?Je m’appelle Asma* et j’ai 23 ans. Je suis originaire de Lyon mais j’ai été amenée à bouger pour mes études entre Grenoble, le Royaume-Uni, et Paris. J’ai terminé mon Master il y a quelques mois et j’ai eu la chance d’être...

Découvrez qui est Jérôme JACK

Jérôme Jack - Photographe

Prendre en photo des mannequins professionnels et des modèles amateur est une mission très délicate. Je ne pouvais donc pas aborder le sujet de la même manière. Les mannequins sont habitués à poser devant un objectif. Les autres filles elles, doivent être suffisamment misent à l’aise pour faire ressortir le potentiel que l’on a décelé en elles ! C’était fun ! – Jérôme Jack

Qui est-tu Jérôme Jack ?

Hello, je m’appelle Jérôme Jack et je suis photographe autodidacte.

J’ai dès 2008 mêlé ma passion à mes études supérieures de graphiste 3D en photographiant mon entourage. Passionné de mode, je travaille depuis plusieurs années avec des créateurs comme Nash Prints It, Danhomé, By Natalia, etc.

J’ai dans ce cadre couvert de nombreux défilés de mode et immortalisé sur papier glacé plusieurs évènements culturels à Paris comme les Fashion Week ou les concerts de musique. La passion est devenue métier et mes différentes rencontres artistiques et professionnelles qualifient mon style de « lumineux et artistique ».

Après quelques années d’expérience, j’ai mis sur pied ma propre structure et quitté mon travail chez Vente Privée. Depuis ce jour, je vis une succession d’aventures plus palpitantes les unes que les autres alors je vous propose de rentrer dans une partie de mon univers avec Ayika’a.

J’ai trouvé la cause noble

Pourquoi as-tu rejoins ce projet ?

J’ai rejoint le projet AYIKA’A tout simplement parce que j’ai trouvé la cause noble. La femme noire et la femme métisse n’est pas représentée telle qu’elle le devrait en France et en Europe. J’ai l’impression que dans notre pays, il y a toujours ce malaise lorsqu’on parle d’un noir ou d’un arabe.

On utilise des termes américanisé (black) ou « verlan » (rebeu) comme si dire noir ou arabe est une
insulte. De la même façon, mettre un noir ou un arabe dans une pub ou autre est presque déjà un parti pris. Prenons l’exemple des Etats-Unis ; malgré ce racisme omniprésent, toutes les communautés sont représentées !

Ce projet parle des femmes noires et métisses dans le monde de la mode mais nous aurions, si nous avions été concernés, tout aussi bien pu parler de l’homophobie dans certains pays mais ne vous méprenez pas ; nous constatons qu’il y a du progrès mais espérons seulement que ce ne soit pas juste un phénomène qui sera oublié d’ici quelques saisons. Le monde est une diversité alors profitons-en.

Qu’est-ce que Ayika’a t’a apporté ?

Ce projet m’a, d’une part permis de travaillé à nouveau avec des modèles amateurs (rires) mais d’autre part, étant moi-même pris dans la spirale du monde de la mode, je ne travaillais pas avec suffisamment de mannequins noirs en général.

Alors j’ai moi-même pu découvrir qu’il y a des mannequins noirs et métis (dans le vrai sens du terme) qui ont énormément de charisme malgré leur petite taille ou encore leurs petites imperfections qui sont d’ailleurs les éléments les plus intéressants chez un mannequin.

Prendre en photo la perfection est d’un ennui sans fin ! Il y a Photoshop pour ça ! Faites un tour du monde et tout ce que vous prendrez en photo, ce sont plutôt les éléments qui ont du vécu ! Pas la première femme avec une plastique parfaite !

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer