Sélectionner une page

NEW

“Askip les noirs savent danser! »

Un son de Magic System ou de Tekno passe en soirée et là c’est le drame. Tous les regards de mes potes se posent sur moi. Évidemment je suis métisse donc “j’ai le rythme dans la peau”. Qui d’autres mieux que moi pourrais danser sur ce genre de rythme « exotique » ?...

Asma : témoignage d’une franco-comorienne

Peux-tu te présenter rapidement ?Je m’appelle Asma* et j’ai 23 ans. Je suis originaire de Lyon mais j’ai été amenée à bouger pour mes études entre Grenoble, le Royaume-Uni, et Paris. J’ai terminé mon Master il y a quelques mois et j’ai eu la chance d’être...

Being an actress in LA – Furtuna Aliu Interview

Hello Furtuna, Thank you for taking this interview.1 - Can you briefly introduce yourself ?My name is Furtuna Aliu, I’m 19 years old and I come from Kosovo. A new country located in the south east of Europe. I recently moved to Los Angeles, California to...

Pro Black are not Anti White !

Aujourd'hui, découvrez l'opinion de Cindy sur la question des divisions raciales. 'Pro Black are not Anti white' ou encore - Etre pour la cause noire, ne veut pas dire "contre les blancs" ! On vous en dit plus dans la vidéo.

Green book : sur les routes du sud de Peter Farrelly

©droits réservésGreen Book, réalisé par Peter Farrelly, est sans doute le film le plus controversé depuis la 91e cérémonie des oscars du 24 février dernier. En effet, beaucoup ne comprennent pas l’engouement pour ce long-métrage qui lui a permis de...

Melie Tiacoh, entre mannequinat et détermination

1) Peux-tu nous faire une présentation brève de toi? Je suis née à Paris et ai grandi à Abidjan. Je suis issue d’une famille très cosmopolite au sein de laquelle j’ai appris la tolérance et dont je ressors riche culturellement parlant. J’ai vécu dans 5 pays différents...

Les termes que j’ai décidé de bannir de mon langage

Oui oui, vous avez bien lu... Aujourd'hui, Cindy nous présente les termes qu'elle a décidé de bannir de son langage ainsi que les termes qu'elle trouve stéréotypés.Nous vous proposons un nouveau format ! Des vidéos d’opinions où nous pourrons partager...

Rencontre avec Alphée Adimi, CEO de Visiter l’Afrique

Interview Exclusif avec la simpathique Alphée Adimi ! Nous avons eu l'occasion de la rencontrer lors du Salon du Livre de Paris où, Alphée Adimi et ses collaborateurs de Visiter l'Afrique faisaient la présentation de leur ouvrage « They call it Africa, we...

Au nom de l’amour !

Introduction : Le monde entier célèbre l’amour aujourd’hui, la rédaction de Ayika’a revient sur ses couples, ses artistes, ses sportifs qui tout simplement nous inspire l’amour. Parce que l’amour est partout, c’est le moteur de nos cœurs, de notre vie et...

Adoptée, la revanche qu’elle prend sur la vie

C'est très jeune qu'elle a dût faire face à cette réalité : l'adoption Dans ce témoignage, découvrez l'histoire d'Affelya. Belle, intelligente et courageuse, elle a sût en tirer profit afin de se (re)construire...Et elle à accepté de nous raconter cette partie de son...

Qui est Marie Emmanuelle Kouadio ?

S’assurer que la traduction du message d’Ayika’a dans d’autres langues garde tout son sens, telle est ma modeste contribution au projet. Puisque Ayika’a a une vocation mondiale, avoir du contenu traduit en anglais est crucial. – Marie Emmanuelle

Marie Emmanuelle, qui es-tu ?

Je suis Marie Emmanuelle Kouadio, d’origine ivoirienne et je suis relectrice, correctrice et traductrice pour Ayika’a.

Je suis diplômée en finances d’une université canadienne où j’ai pu m’essayer à plusieurs rôles qui ont forgé la personne que je suis dont ceux : d’ambassadrice du centre des carrières, de coach pour étudiants internationaux, de vice-présidente d’une association étudiante ivoirienne, de tutrice privée pour le primaire et le secondaire, de déléguée et chargée de formation pour la simulation de l’Union Africaine à Washington, de  bénévole en traduction pour une conférence internationale.

Vivre dans un pays étranger a développé mon esprit critique et accentué mon envie de faire bouger les choses, de changer le monde, comme j’aime le dire. Ne vous inquiétez pas, je suis consciente que cela ne se fera pas du jour au lendemain.

Je suis aussi passionnée de danse et adepte de fitness. Mes centres d’intérêt incluent le développement personnel, le bien-être mental et physique, l’éducation de la jeune fille et les causes de la communauté noire. Je crois que tous, autant que nous sommes, nous devons être les gardiens de nos frères et sœurs mais aussi des acteurs de changement. Ayika’a était un projet qui œuvrait en ce sens.

Pourquoi as-tu rejoint Ayika’a ?

Pour soutenir une sœur qui a entrepris un projet dont la cause m’est chère.
Pour développer davantage mes compétences linguistiques tout en les mettant au service de ma communauté qui est avant tout la communauté noire, africaine.
Pour rencontrer du beau monde.

Qu’est-ce que Ayika’a t’a apporté ?

Ayika’a m’a permis d’en apprendre davantage sur les problèmes sociétaux en lien avec la diversité, d’approfondir mes compétences linguistiques – j’ai passé beaucoup de temps à chercher les termes anglophones pour décrire nos coiffures, pour ne citer que cet exemple (rires) -, et m’a permis de réaliser que, bien que la route soit longue pour parvenir à cet idéal auquel on aspire pour notre société, chaque action que nous posons en ce sens fait une différence.

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer